L'amour ou les études, faut-il choisir ?

by - 06:32

 Je suis vraiment contente de pouvoir poster un article. Cela fait des semaines que ce n'est pas arrivé, du fait de mes partiels. Pour une fois, je vous retrouve avec un billet humeur sur un sujet plutôt personnel mais qui peut, je pense, peut « aider » certaines personne.
J'ai décidé de vous parler de mon expérience étudiante amoureuse, oui, c'est un peu ça. Avec un peu de « racontage » de vie, je vous l'accorde.


J'ai commencé mes études en septembre 2011 et je n'ai pas encore terminé (loin de là). Je suis en couple depuis plus de sept ans. Cela peut sembler énorme mais pour nous ça coule de source, on est bien et le temps passe plutôt vite. Nous deux ça a été un peu comme un coup de foudre, oui, ça fait un peu cliché mais c'était tellement fort qu'on ne pouvait pas ne pas se mettre ensemble ; alors que, en toute franchise, on ne se connaissait pas.

Après en avoir fini avec le lycée, nous avons emménagé ensemble. Cela a duré jusqu'en juin 2015. Au début évidemment il y avait quelque tension, le temps de s'habituer, mais par la suite c'était que du bonheur. En juin de l'année dernière j'ai obtenu ma licence. J'étais très contente mais cela avait un goût quelque peu amère car je savais que cela signifiait que mon copain et moi n'allions pu pouvoir vivre tous les deux ; en effet, mon ancienne université ne proposait pas le Master I que je voulais.

Durant les vacances scolaires me voilà donc de retours chez Papa et Maman...Là ça a été compliqué. Au début il y avait constamment des disputes. Avec du recul, je crois que je déprimais un peu, sans complètement l'assumer. A la reprise des cours, j'étais dû emménager avec l'une de mes sœurs. Pour être franche, cela ne m'enchantait pas du tout car nos relations sont quelques peu électriques.


Ainsi, avec mon copain nous n'avons pas vraiment le choix. J'étudie dans une ville, lui dans une autre et il faut faire avec. Je pense que de nombreux couples se seraient demandés si ils continuaient ; mais pour notre part, il n'est pas concevable de se séparer et nous savons que ce n'est que temporaire. Nous nous voyons donc que le week-end, ou plutôt qu'un jour par semaine. En effet, lui travaille le samedi et moi j'ai cours le lundi ; nous avons donc le samedi soir et une partie du dimanche pour nous.
J'ai conscience qu'il y a des couples qui se voient moins que cela ; mais au bout de sept ans et après avoir déjà vécu ensemble, je dois dire que ce n'est pas simple de s'habituer à cette routine.

Avec du recul, je pense donc vous dresser les avantages et les inconvénients de chaque situations.
Pour ce qui est de la vie commune, le gros avantage c'est que l'on partage bien plus de choses avec son copain. Alors que l'inconvénient est peut-être le fait d'être justement, trop l'un sur l'autre ; avec, en plus, un « risque » de dispute concernant les taches ménagères et autres.
Pour ce qui est de la relation à distance, l'avantage c'est que j'ai l'impression que l'on fait plus attention à soi pour plaire à l'autre, que la séduction est un peu plus présente. L'inconvénient et bien que le fait de partager beaucoup moins de moment, de ne même pas être au courant de ce qui se passe dans la vie de son compagnon.

En résumé, je pense que chaque couple réagit en fonction de sa solidité et ses désirs. Pour notre part, nous n'avons jamais voulu nous poser de barrières en ce qui concerne nos études. Actuellement c'est compliqué car nous ne savons pas combien de temps cela va durer.
Il m'arrive de pleurer le soir avant de m'endormir car le manque est présent ; mais il m'arrive de ne pas y penser et de vivre « normalement ».
Je pense que dans ce genre de situation il faut avoir le courage d'affronter, d'essayer, plutôt que de tout arrêter.


Amicalement,
Coralie

Vous aimerez peut-être

14 commentaires

  1. Courage à tous les deux, mais comme tu dis, vous ne pouvez pas vivre l'un sans l'autre donc vous tiendrez c'est une évidence <3 des bisous ma douce!

    RépondreSupprimer
  2. Coucou ! Ton article est très touchant... quel courage que vous avez ! Surtout que vous avez déjà habité ensemble, wow ! Je vous dis chapeau :) je sais que c'est pas évident de se voir qu'une fois par semaine, c'est souvent dur, mais après dis toi que dans quelques années vous serez ENFIN tranquilles et encore plus heureux de vous retrouver ! :) Bon courage, bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :)
      Merci beaucoup pour ton commentaire ! Oui, je me dis que dans quelques années on aura enfin notre chez nous "définitif" et cela sera derrière nous :)
      Des bisous ♥

      Supprimer
  3. Coucou Coralie :)
    J'ai beaucoup apprécié ton article. J'ai rencontré mon amoureux au lycée, il a bientôt quatre ans, et il a du partir faire ses études dans une ville éloignée de la mienne. C'était très difficile la première année, puis j'ai fini par m'y habituer, et le plaisir de se retrouver était un moment magique. Il y a cinq mois, je suis devenue maman, et à ce moment-là, je devais faire un choix encore plus difficile : ''faut-il choisir entre les études et son enfant ?''. J'ai préféré ignorer toutes les remarques autour de moi et aujourd'hui, je concilie amour/vie de maman/études. Je pense que tout est possible dans la vie, il suffit de se donner les moyens et comme tu le dis si bien, avoir le courage d'affronter :) Je suis heureuse ainsi. Je te souhaite également beaucoup de bonheur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Emily :)
      Je suis ravie que tu ais apprécié mon article ! Cela me rassure que tu dises que tu t'y étais habituée à la situation :)
      Félicitations pour le ou la petit(e) ! Je pense que j'aurai fait le même choix que toi. Je dois avouer que j'admire, gérer amour, vie de maman et études...cela doit demander une telle organisation !
      Merci beaucoup ! :)

      Supprimer
  4. J'adore les articles avec du racontage de vie dedans ♥ Vous êtes courageux de vivre loin après avoir habité ensemble... Mais vous avez l'air de vous aimer si fort que votre couple ne peut que durer ! Je vous souhaite du courage en tout cas, et pensez aux retrouvailles qui ne seront que plus savoureuses :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que tu ais aimé mon article ♥ Oui, c'est plutôt fort. On est très complice. C'est un peu cliché mais il est également mon meilleur ami :)
      Merci beaucoup pour ton soutien ! Des bisous :)

      Supprimer
  5. C'est touchant, et je vous souhaite tout le bonheur du monde est plus encore. Un peu cliché mais c'est sincère!

    RépondreSupprimer
  6. hihi je suis ravie que ça te plaise ma douce <3 oui moi aussi trop fan du better than sex, normalement j'en reçois un 2e mini size dans ma glossybox donc ça me fera patienter mais un jour je pense que je l'achèterai :p des bisouus <3

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour! Cela fait très plaisir de te relire et en plus, d'avoir le courage de se partager ainsi sur le net, avec un sujet aussi personel. Les gens ont aussi tendance à beaucoup juger sans savoir et cela fait du mal... Ma propre expérience est légèrement différente mais par forcément plus simple. J'ai rencontré mon mari quand j'avais 20 ans. J'étais en première année de license langue étrangère et je réalisais un stage dans un cabinet de recrutement. Je vivais gentillement chez mes parents, je gagnais un peu d'argent mais pas plus que ça. Un jour, en entretien s'est présenté un ingénieur de 10 ans mon ainé. Le coup de foudre n'a pas du tout été immédiat, je le trouvais mignon mais bien trop vieux pour moi. Et lui m'a à peine regardé. Son CV ne correspondait pas et je l'ai oublié. Deux semaines plus tard, un autre poste s'est libéré et mon superviseur m'a demandé de le recontacter. Et j'ai accepté de lui apporté les contrats à son domicile. Et c'est là qu'on à discuté. On est tombé amoureux simplement, sans pression. Un an après, on s'est mariés et c'est là que les choses ont dégénérés. Mes parents, mes amis, personne n'a compris ou soutennait ma décision. "Il est trop vieux pour toi", "tu es trop jeune", "tu n'as pas fini tes études", "il est polonais, on ne sais jamais"... Mes parents étaient verts. Mais je savais que c'était ce que je voulais. Les deux premières années ont été très dures. Je cumulais ma dernière année de license, mon stage et un petit boulot pour ramener de l'argent. Mon mari travaillait 200% du temps et quand on s'arrêtait enfin, on n'avait pas d'argent pour faire quoi que se soit: pas d'internet, pas de resto... On gardait les offres de McDo et on mangeait quasiment que ça. On se voyais pour dormir. En gros. Et ensuite, enfin, j'ai fini ma license. Et la boîte de mon stage m'a engagée. J'étais heureuse, on respirait enfin un peu. Et puis l'année dernière, mon mari à été muté à Riyadh. Je ne voulais pas partir, je me faisais une idée monstrueuse du pays et j'avais un boulot qui me plaisait. Il était hors de question que je parte. Andrej est donc parti seul et je suis resté. 5 mois dans notre appartement vide, à ne pas voir l'homme que j'aimais, à ne rien avoir envie de faire. Je me suis vite rendue compte que la période où on galérait me manquait parce qu'au moins je savais qu'on se retrouvait à la fin. Je ne m'étais pas mariée pour vivre loin de lui, on avait pas subi tout ça pour ne plus se voir... J'ai pris un billet 'avion et je ne l'ai jamais regretté. Maintenant j'ai redémarré mes études, un master en communication qui me plaisait, par correspondance et à mon rythme. Et surtout, je suis avec mon mari! Je t'envoie plein de courage et de tendresse mais je sais que tu peux vaincre beaucoup de choses quand l'homme que tu aimes te soutiens et t'aide dans tes choix... Tu es très courageuse et ton amoureux aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :)
      Merci à toi pour ton commentaire dans lequel tu te livres également. C'est sympathique de pouvoir partager ses expériences ! Et, c'est tellement mignon comme rencontre ! ^^ Un plaisir à lire !
      Ah la suite est beaucoup mon drôle...C'est vraiment dommage que tes proches ne t'aient pas soutenu surtout dans un moment où normalement la joie envahie les familles :/
      Et puis gérer la fin de licence avec un travail tout en ayant une relation amoureuse limitée du fait du manque de temps, quel courage ! Ces 5 mois ont dû être très longs !
      Votre parcours n'a pas été des plus calmes, mais le final est vraiment beau :)
      Si j'avais été à ta place j'aurai été effrayée. En tous cas maintenant vous êtes réunit et je vous souhaite plein de bonheur !
      Merci beaucoup pour ton témoignage, pour ce joli commentaire et merci pour ton soutien ! Je suis bien d'accord, quand l'homme que l'on aime nous soutient, cela aide vraiment :) Pleins de bisous !

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot.